L’homélie occupe une place importante dans les célébrations liturgiques de l’Église catholique aujourd’hui.

Cela n’a pourtant pas été toujours le cas.

Son statut théologique et concret a considérablement varié au fil des siècles. La réforme liturgique du Concile Vatican II fut un retour aux sources, l’homélie devenant alors un acte liturgique à part entière. Les praenotanda des livres liturgiques se sont inscrits dans cette ligne. Suit une réflexion proprement théologique sur la nature de l’homélie découlant de la théologie conciliaire sur la Parole de Dieu. Une perspective serait de penser l’homélie comme un acte présidentiel prononcé in persona Christi capitis. Les profondes mutations de la société et de l’Église posent aujourd’hui de nouvelles questions sur la forme de l’homélie et ses implications pastorales.

 

 

Join-Lambert Arnaud, « Du sermon à l’homélie. Nouvelles questions théologiques et pastorales», Nouvelle revue théologique 1/2004 (Tome 126) , p. 68-85
URL : www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-theologique-2004-1-page-68.htm.
DOI : 10.3917/nrt.261.0068.

Vous trouverez, dans les entrées de menu secondaires, les homélies du curé du Faouet classées par années. 



Sélectionner une année et cliquer sur l'image :