ARTICLES AVEC LE TAG : "2014"



28. décembre 2014
EN CETTE FÊTE de la sainte famille, nous voyons comment Marie, Joseph et Jésus ont accomplit leur devoir de croyants. "Selon ce qui est écrit dans la Loi". Ils obéissent à la Loi et rentrent ainsi dans la grande lignée des croyants, dans la descendance d'Abraham et de Moïse. Par la naissance, on entre dans une famille humaine ; par la foi, on entre dans la famille de Dieu. Par sa foi, Marie a su faire entrer Jésus dans le peuple élu. Jésus n'a pas appris seulement des rites partagés...
24. décembre 2014
NOUS AVONS pu lire ce beau récit de la naissance de Jésus grâce à Luc qui a écrit cette page d'évangile et à Marie qui a retenu tous ces événements dans son cœur. Grâce à sa mémoire, nous faisons mémoire de Jésus dans le culte eucharistique. Qu'est que cela veut dire faire mémoire ? On peut faire mémoire de la Grande Guerre en regardant des photos de cette époque ou par un jeux vidéo qui nous met dans le contexte de cette époque. Les photos sont utiles et nous apprennent...
21. décembre 2014
APRES la visite de l'ange Gabriel, Marie est devenue enceinte de Jésus. Que retenir de cette grossesse ? Jésus fait sa place dans le ventre de Marie. Le ventre de la vierge s'arrondit. Pour nous aussi, Jésus doit trouver sa place dans notre vie, à l'intérieur de notre vie. Marie nourrit son enfant. Pour cela, elle doit manger pour deux. Or, la nourriture de Jésus c'est de faire la volonté de son Père. Marie a donc nourrit son fils par la nourriture terrestre et par son obéissance à la...
14. décembre 2014
LES SCRIBES cherchent à savoir l'identité de Jean Baptiste. C'est une question très actuelle à l'heure des selfies, des blogs sur internet et du brassage culturel. Voyons comment le précurseur se définit. "Je ne suis pas le Messie." Jean-Baptiste se définit d'abord négativement par modestie. Il sait ce qu'il n'est pas : le sauveur attendu par le peuple d'Israël. Ayons cette même modestie pour reconnaître nos limites, voir nos insuffisances. "Je suis la voix." Jean-Baptiste sait qui...
07. décembre 2014
"Préparez le chemin du Seigneur" proclame Jean Baptiste dans le désert. Que retenir de cette consigne ? Quelle est la largeur du chemin ? Il existe plusieurs sortes de chemin : les sentes pour un animal, les sentiers de randonnée pour les promeneurs, les chemins d'exploitation pour les tracteurs, les routes et les auto-routes. Déterminer la largeur du chemin, c'est se demander quelle place prend le chemin du Seigneur dans notre vie. Une place restreinte ou importante ? Une place...
30. novembre 2014
AUJOURD'HUI, en ce premier dimanche de l'Avent, Jésus nous demande à tous de veiller. Pour en expliquer l'importance, il nous raconte l'histoire d'un portier. Que nous dit cette histoire ? Le portier veille car la porte reste ouverte. Il n'y a besoin de veilleur que dans les lieux qui restent ouverts comme les hôtels, les casernes, les parkings. A la maison, nous n'avons pas de veilleurs, car nous fermons la porte à clefs et nous allons nous coucher. Donc, en nous demandant de veiller,...
23. novembre 2014
JÉSUS, encore une fois, nous parle de sa venue dans la gloire. Ce qui signifie qu'il est absent jusqu'à cette venue de la fin des temps. Or il parle de sa présence auprès des plus démunis, des nécessiteux. "Quand t'avons vu avoir faim ou soif ?", demandent les hommes au Seigneur. "J'étais présent au milieu de mes frères qui souffrent" répond Jésus. C'est ainsi que Jésus accomplit sa promesse : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps". Dans cet évangile, Jésus...
16. novembre 2014
JÉSUS parle de sa venue. Par cette parabole, il nous dit qu'il ne faut pas rester inactif. Il faut se préparer à rendre des comptes au Seigneur. "J'ai eu peur". Le mauvais serviteur est paralysé par la peur ; alors, il cache le talent dans la terre. il se fait une image terrifiante du maître : un exploiteur, celui qui ramasse là où il n'a pas semé. Au contraire, nous pensons que Dieu est miséricordieux, que son jugement sera clément. Ce n'est pas un examen où il faut avoir au moins...
09. novembre 2014
JÉSUS chasse les vendeurs du Temple. Par ce geste, il indique que le culte va être modifié par sa mort et sa résurrection. Quels changements a-t-il opéré ? La fin des sacrifices d'animaux. Les chrétiens n'offrent plus d'animaux en sacrifice car en Jésus tous les sacrifices de la première alliance sont accomplis. Nous offrons seulement le pain et le vin fruit de la terre et du travail des hommes. Est-ce tout ce que nous offrons ? Nous offrons aussi notre personne à Dieu pour être...
02. novembre 2014
AUJOURD'HUI, nous commémorons tous les fidèles défunts. Honorer les morts est dans toutes les cultures. Quel est la spécificité chrétienne ? Ce n'est pas un culte des ancêtres. Le culte des morts a été longtemps familiale dans la maison ou sur les tombes. L’Église prient pour les morts dans une église. On ne construit pas un autel pour ses morts, mais on prie pour tous les morts, ceux du monde entier. Notre famille est d'abord la grande famille des baptisés. Nous prions ceux sont...

Afficher plus