Homélie du dimanche 29 janvier 2017

JÉSUS, dans ce beau et premier discours, promet à ses disciples une belle et grande récompense. Regardons ce que le Seigneur promet.

 

Une grande récompense. Ce n'est pas un salaire que le Seigneur promet, mais une récompense, comme on donne une médaille. Une médaille peut récompenser le courage du militaire ou du sauveteur, le dévouement d'une mère de famille envers ses enfants, la fidélité et le travail d'un employé dans une même entreprise, Bref, les médailles civiles et militaires récompensent souvent ce que l'on a fait.

Jésus promet aussi une récompense lorsque nous sommes victimes et que nous pleurons ou que nous sommes persécutés. C'est une médaille qui est une reconnaissance de la personne abîmée par un événement. Le gouvernement a créé, en juillet 2016, une médaille de reconnaissance des victimes du terrorisme. 

Les médailles sont le plus souvent personnelles. Elles peuvent parfois être collectives. Le prix Nobel de la paix a parfois été donné à une association. La Légion d'honneur a pu être attribuée à un régiment ou à une ville. L'héritage de la terre et la vison de Dieu sont deux récompenses collectives. 

 

Une récompense. A première vue, les récompenses promises par Jésus sont diverses. On ne voit pas le lien entre la consolation et la vision de Dieu. Je pense que toutes ces récompenses décrivent la maison du Père vers laquelle nous marchons. 

a) Une maison dans un beau quartier. La miséricorde combat et supprime la misère. Alors, la maison est le fruit de la miséricorde de Dieu qui touche ceux qui ont fait miséricorde et ceux à qui nous avons fait miséricorde. La maison est dans un beau quartier, mais tous les quartiers seront beaux grâce à Dieu.

b) Une maison bien équipée. Jésus promet de rassasier tout le monde. Dans cette habitation, il y aura tout ce qu'il nous faut pour vivre. Les besoins de l'âme et du corps seront comblés. 

c) Une maison calme. Jésus promet la consolation pour que nous vivions dans le calme. Cette tranquillité intérieure est particulièrement appréciable. 

d) Un magnifique paysage. Nous apprécions les maisons qui ont une belle vue sur la campagne. Dans la maison du Père, ce sera la vision de Dieu : la lumière et la beauté, la gloire et la bonté. 

e) Un grand terrain. Nous apprécions l'espace. Dieu promet le royaume des cieux et l'héritage de la terre. Le domaine est sans limite et couvre la totalité du monde connu. 

f) Une maison pour des personnalités. Certains vivent dans de belles maisons en tant que domestiques. Jésus nous promet d'habiter la maison du Père en tant que fils de Dieu, comme fils du maître de maison. Nous pourrons profiter pleinement des splendeurs de cette demeure. 

 

Rendons grâce au Seigneur de nous promettre une si belle récompense.

Amen.