Homélie du 15 août 2016 - Assomption

Le livre de l'Apocalypse nous parle d'une "femme ayant le soleil pour manteau". Cette vision de l'Apôtre Saint Jean ne sait pas reproduite à l'identique dans les siècles suivants. A chaque apparition, Marie portait une robe différente. Je voudrai vous parler aujourd'hui de la garde robe de Marie.

 

Des robes de haute couture. Pour parler d'une robe, on évoque le créateur de cette oeuvre d'art lorsqu'il s'agit d'un grand couturier. C'est le Seigneur lui-même qui a cousu cette robe du salut, une robe sur-mesure, une robe parfaitement ajuster qui met en valeur le corps de la Vierge Marie.

On parle aussi des tissus de la robe. Jean a vu une robe de lumière faite avec le soleil. C'est une robe unique qui fait de la vierge Marie la lumière du monde par excellence.

Une robe se porte avec des accessoires qui mettent en valeur la personne. Dans notre cas, il y a le diadème de 12 étoiles, plus beau que celui de miss France.

 

Une robe pour chaque apparition. Marie n'avait pas la même tenue à La Salette où elle pleurait sur la France qu'à Pontmain. Elle avait sa tenue du soir pour soutenir le morale d'une population inquiète pour ses soldats. Comme toutes les femmes, elle sait trouver la tenue adapté aux circonstances et aux personnes qu'elle visitait. Ce n'est plus habillée de lumière qu'elle vient sur la terre, c'est dans des tenue proche de celle des hommes. elle ne cherche pas à éblouir, c'est la maman qui vient voir ses enfants pour les soutenir dans leur vie de chrétien.

 

Une robe de dame. Il est frappant que les enfants qui ont vu la Vierge Marie ne l'ont pas identifié tout de suite. C'est une Dame qu'ils ont vus. Car la robe a caché la véritable personne de Marie. Ce n'est pas la femme glorifiée, mais l'humble servante, la croyante qui nous visite.  Le mystère du ciel n'est pas totalement dévoilé par ces apparitions, si belles soient-elles. Un jour tout sera dévoilé à nos yeux. Nous pourront voir Marie dans toute sa splendeur et toute sa grandeur. 

 

Nous aussi habillons-nous de lumière. Amen.