Homélie du 23 novembre 2014 - Christ-Roi

JÉSUS, encore une fois, nous parle de sa venue dans la gloire. Ce qui signifie qu'il est absent jusqu'à cette venue de la fin des temps. Or il parle de sa présence auprès des plus démunis, des nécessiteux. "Quand t'avons vu avoir faim ou soif ?", demandent les hommes au Seigneur. "J'étais présent au milieu de mes frères qui souffrent" répond Jésus. C'est ainsi que Jésus accomplit sa promesse : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps".

Dans cet évangile, Jésus nous parle de sa royauté qui se manifeste par un jugement. Durant sa vie terrestre, Jésus a été un législateur en donnant la Loi nouvelle sur le mont des béatitudes. A la fin des temps, il sera le juge de toute l'humanité. En cumulant ces deux pouvoirs, il se montre roi. Mais cette royauté se diffuse car il a des serviteurs qui sont chargés de ses bienfaits. Nous sommes invités à le servir dans les pauvres.

Dans le royaume des cieux, il n'y a pas de place pour l'indifférence. Alors durant notre vie terrestre nous devons être attentifs aux autres. Pour que le ciel ne soit rempli par une foule mais par une communauté, il faut y accueillir uniquement ceux qui sont solidaires.

Autrefois, Jésus a nourri le foules au désert. Aujourd'hui, c'est à nous de leur donner nous même à manger. On sait que l'agriculture produit assez de nourriture pour les 7 milliards d'êtres humains. Ce qui fait défaut c'est une bonne organisation de la société. Pour cela, Jésus ne fera pas miracle; il compte sur nous. Il a confiance en nous. Et nous ? Croyons-nous en la générosité de l'humanité ?

 

Fêtons notre roi dont le royaume grandit chaque jour.

Amen             

Écrire commentaire

Commentaires: 0