Homélie du 24 avril 2016

Avant de quitter ses disciples, Jésus livre son testament spirituel : "Aimez-vous les uns les autres". Quels sont les caractéristiques de cet amour ?

 

Un amour familial. Le livre du Lévitique, dans le Pentateuque, demandait d'aimer son prochain.  Jésus demande de s'aimer les uns les autres. C'est un amour réciproque, plus fort que l'amour entre concitoyens ou compatriotes. C'est un amour familial. Jésus ne dit-il pas :  mes petits enfants ? N'a-t-il pas dit que ses frères et ses sœurs sont ceux qui écoutent sa parole ? L'Eglise doit être une famille où on ne cherche pas les affinité, mais où on aime ses frères, donnés par le Père, tels qu'ils sont. 

 

Aimer les autres tels qu'ils sont. Saint Paul nous dit ce qu'est le véritable amour, dans sa première lettre aux Corinthiens. Le pape François en fait un commentaire suivi dans son exhortation sur la famille. 

 

a) Amour fait confiance.

"Cela favorise la sincérité et la transparence, car lorsque quelqu'un sait que les autres ont confiance en lui et valorisent la bonté fondamentale de son être, il se montre alors tel qu'il est sans rien cacher. Celui qui sait qu'on se méfie toujours de lui, qu'on juge sans compassion, qu'on ne l'aime pas de manière inconditionnelle, préférera garder ses secrets, cacher ses chutes et ses faiblesses, feindre ce qu'il n'est pas. En revanche, une famille où règne fondamentalement une confiance affectueuse, et où on se refait toujours confiance malgré tout, permet le jaillissement de la véritable identité de ses membres et fait que, spontanément, on rejette la tromperie, la fausseté ou le mensonge."

 

b) Amour est aimable.

 "Pour se préparer à une véritable rencontre avec l'autre, il faut un regard aimable porté sur lui. Cela n'est pas possible quand règne un pessimisme qui met en relief les défauts et les erreurs de l'autre; peut-être pour compenser ses propres complexes. Un regard aimable nous permet de ne pas trop nous arrêter sur ses limites, et ainsi nous pouvons l'accepter et nous unir dans un projet commun, bien que nous soyons différents. L'amour aimable crée des liens, cultive des relations, crée de nouveaux réseaux d'intégration, construit une trame sociale solide."

 

c) Amour prend patience

"La patience se renforce quand je reconnais  que l'autre aussi a le droit de vivre sur cette terre près de moi, tel qu'il est. Peu importe qu'il soit pour moi un fardeau, qu'il contrarie mes plans, qu'il me dérange par sa manière d'être ou par ses idées, qu'il ne soit pas tout ce que j'espérais. L'amour a toujours un sens de profonde compassion qui porte à accepter l'autre comme une partie de ce monde, même quand il agit autrement que je l'aurais désiré."

 

d) Amour se réjouit avec les autres.

"Quand une personne voit que la vie va bien pour l'autre, elle le vit avec joie, et de cette manière elle rend gloire à Dieu, parce que "Dieu aime celui donne avec joie". notre Seigneur apprécie de manière spéciale celui qui se réjouit du bonheur de l'autre. Si nous n'alimentons notre capacité de nous réjouir du bien de l'autre, et surtout si nous nous concentrons sur nos propres besoins, nous nous condamnons à vivre avec peu de joie, puisque, comme l'a dit Jésus : "il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir". La famille doit toujours être un lieu où celui qui obtient quelque chose de bon dans la vie, sait qu'on le fêtera avec lui."

 

Grandissons dans l'amour mutuel.

Amen

Écrire commentaire

Commentaires: 0