Homélie du 17 avril 2016

Après avoir entendu plusieurs récits des manifestations de Jésus ressuscité à ses disciples, nous entendons une partie du discours sur le Bon Pasteur.  Jésus nous tient dans la main. Que retenir de cela?

 

Intimité. On peut prendre dans la main un insecte ou un poussin, des animaux de petite taille.  On est alors très proche d'eux.  Être dans la main de Jésus c'est entrer dans son intimité. Etre soulevé pour être en vis à vis.

Dans la main de Jésus nous sommes soutenus, nous sommes portés bien haut. Nous sommes portés non comme une brebis sur les épaules, mais dans la main.

 

La protection. On ne peut rien arracher de la main du Père. Il nous permet de franchir de grands obstacles.  On peut prendre un insecte dans sa main pour le sauver de la noyade ou le faire sortir d'une pièce de la maison. Dans le creux de la main l'animal se sent protéger. il est rassuré 

 

Unité. Toutes les brebis sont dans la main du Père. C'est une unité très grande comme celle qui unit Jésus à son Père.  

 

Dimanche des vocations. Nous entendons cet évangile en ce dimanche des vocations. Les prêtres sont des images vivantes du Bon Pasteur. ils soutiennent les brebis par leur ministère. Le pape François développe dans son exhortation sur la famille la spiritualité de l'attention, de la consolation et de l'encouragement. Tenir quelque dans sa main c'est faire ces trois choses. Le pape dit : "Dieu appelle [les parents] à procréer et à protéger. C'est pourquoi la famille est depuis toujours l'hôpital le plus proche. Prenons soin les uns des autres, soutenons-nous et encourageons-nous les uns les autres, vivons tout cela comme faisant parie de notre spiritualité familiale. [...] L'amour de Dieu trouve une expression significative dans l'alliance réalisée entre l'homme et le femme. Ainsi, les deux sont entre eux reflets de l'amour divin qui console, par la parole, le regard, l'aide, la caresse, par l'étreinte. Voilà pourquoi, vouloir fonder une famille c'est se décider à faire parie du rêve de Dieu, choisir de rêver avec lui, vouloir construire avec lui, se joindre à lui dans cette épopée de la construction d'un monde où personne ne se sentira seul;"

 

Laissons-nous porter par le Bon Pasteur.

Amen

Écrire commentaire

Commentaires: 0