Homélie du 20 décembre 2015

A quelques jours de Noël, regardons Marie qui a su attendre la naissance de son fils dans la foi et dans la joie partagée.

 

"Marie porte le Serviteur de tous"Marie a eu tout de suite conscience de son rôle de mère du sauveur : il est le fils du Très Haut qui fait miséricorde ; il est celui qui siégera sur le trône de David au service du peuple d'Israël. Marie a compris l'annonce de la maternité d'Elisabeth comme un appel à servir sa cousine. Elle prépare le chemin du Seigneur et prenant le chemin du service avec empressement. Elle reste, comme elle l'a dit, la servante du Seigneur en servant son prochain.

Sa foi, qui lui a permis d'accueillir sa mission, se met en oeuvre dans la maison de Zacharie. Jésus pousse sa mère à rompre l'isolement de sa cousine dont le mari ne parle plus. La vraie religion doit nous aider à servir et pas à nous replier sur nous.

 

"Marie porte le Verbe fait chair". Le Verbe de Dieu est porté dans le sein de Marie. C'est avec lui qu'elle salue sa cousine Elisabeth : une salutation qui réjouit et  qui apporte le bonheur. Elle salue la mère de Jean-Baptiste, elle salue l'oeuvre de Dieu. En effet, c'est bien l'enfant du miracle qui réagit à la salutation. C'est lui qui est bouleversé comme la servante du Seigneur l'a été quelques temps auparavant. 

Cette salutation n'est pas une formule de politesse, elle est comme une prière qui permet à la cousine de recevoir l'Esprit Saint. Celui qui a couvert Marie de son ombre est partagé par la sainte femme pour apporter la joie dans le monde. 

 

"Marie porte la bénédiction". Dans la maison du prêtre puni pour son incrédulité, Marie apporte le fruit béni de ses entrailles. C'est le fruit de son ventre, mais tout autant de sa foi et de son amour. De ce fait, la bénédiction promise à Abraham est accomplie par Marie. 

 

Portons Jésus dans notre cœur pour l'apporter aux autres.

Amen.

Écrire commentaire

Commentaires: 0