Homélie du 13 septembre 2015

JÉSUS annonce sa passion et sa résurrection. Il affirme que ce chemin est celui de tout vrai disciple qui est invité, lui aussi, à prendre sa croix.

 

Prendre sa croix. Parfois, on résume cela a supporté les difficultés de la vie. Ce n'est pas tout a fait cela. Jésus a subit la souffrance et les moqueries lors de sa passion, mais il l'a fait dans un but précis. Oublier ce but c'est dévaluer le sens de la passion. Jésus a voulu triomphé de la mort et du péché, il a voulu changer le monde. Nous sommes invités à faire des effort pour changer le monde : en éduquant nos enfants, en s'engageant en politique, en militant dans une association de solidarité......

 

Perdre sa vie. Jésus affirme un paradoxe : il faut perdre sa vie pour la garder. Garder sa vie à tout prix, c'est comme garder la même eau dans un aquarium. Elle va croupir. Notre vie est comme un fleuve dont l'eau est en mouvement. Laissons notre vie s'écouler en accueillant chaque jour une nouvelle vie offerte par Dieu.

 

Prenons notre croix à la suite de Jésus.

Amen.

Écrire commentaire

Commentaires: 0