Homélie du 30 août 2015

JÉSUS nous invite à une purification intérieure, à un changement de mode de penser.

 

Les plats sont nettoyés extérieurement, mais un moteur a besoin d'être démonté pour le nettoyer intérieurement. Pour purifier notre être profond, il faut démonter nos actes pour arriver au cœur de nos motivations. Se reconnaître pécheur demande une analyse de soi pour que la conversion puisse être opérante. Il a fallu du temps à Pierre Le Gouvello pour avoir un comportement chrétien. C'est à l'occasion d'un exorcisme à Loudun sur une religieuse  qu'il a entendu tous ses péchés et a pu mettre en place une vie de prière et de charité. 

 

Jésus nous demande de changer notre manière de penser. Cela veut dire qu'il parle des actes volontaires et conscients. C'est un bon début de savoir ce que l'on doit faire. On connaît la loi, mais on n'a pas toujours la force ou la volonté de la respecter. On sait que l'on ne doit passer dépasser les 90 km/h sur une départementale ; et pour tant, il nous arrive de le faire. 

 

Ce changement de penser va changer notre comportement, nos actes. Cela change notre langage : lorsque nos pensées sont bonnes, nous pouvons les dire sans difficulté. Lorsque nous avons de mauvaises pensées, on est souvent obligé d'être hypocrite. Cela change notre regard. Lorsque la bonté habite notre cœur, notre regard est positif. Les pharisiens ont un regard négatif sur les disciples de Jésus. Jésus, lui,  a toujours regardé les hommes avec bonté, même les plus grands pécheurs. 

 

Changeons notre cœur pour changer notre vie.

Amen. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0