Homélie du 5 juillet 2015

Jésus parle le jour du Sabbat. Le pape François nous dit l'importance du repos chrétien. "L'être humain tend à réduire le repos contemplatif au domaine de l'improductif ou de l'inutile, en oubliant qu'ainsi il retire à l'oeuvre qu'il réalise le plus important : son sens. Nous sommes appelés à inclure dans notre agir une dimension réceptive et gratuite, qui est différente d'une simple inactivité. Il s'agit d'une autre manière d'agir qui fait partie de notre essence.  Ainsi, l'action humaine est préservée non seulement de l'activisme vide, mais aussi de la passion vorace et de l'isolement de la conscience,  qui amène à poursuivre uniquement le bénéfice personnel. "

"D'où lui vient cette sagesse ?" La religion donne une sagesse, une claire voyance. Jésus est un autodidacte qui est plus sage que ses parents.  Sa foi est personnelle. Nous devons, nous aussi, avoir une foi personnelle, une foi de conviction. 

Grandissons dans la foi et la sagesse.

Amen. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0