Homélie du 17 mai 2015

Jésus monté au ciel ne peut pas nous oublier. Il a prié autrefois pour ses apôtres ; il prie aujourd'hui pour tous les croyants. Lorsque nous avons du mal à prier, pensons que Jésus prie avec nous.

 

Garde les du mauvais. Jésus n'a pas fuit face à sa passion. Il ne veut pas que nous fuyons à la moindre difficulté. Il veut que soyons bon, non pas en nous mettant dans une chambre stérile, mais en nous vaccinant contre le mal. Soyons plus fort que le mal qui existe dans notre monde.

 

Qu'il soit comblé de ma joie. Nous devons être joyeux comme Jésus. Prenons du recul pour pouvoir rire de nos mésaventures. Nous devons aussi accueillir la joie qui est dans le coeur de Jésus, être joyeux, car Jésus est joyeux.

 

Entrons dans la prière de Jésus.

Amen.