Homélie du 19 avril 2015

Ce texte parle de nourriture. Il peut aussi nous aider à comprendre l'eucharistie.

 

Jésus est présent au milieu de ses disciples. Il se manifeste sans entrer par la porte ; soudainement il est visible aux yeux des apôtres. A la messe, Jésus est présent dans l'assemblée et dans sa parole, puis, nous le voyons dans le pain eucharistique. Certes Jésus est toujours et tous les jours auprès des croyants, mais plus encore dans la liturgie.

 

Jésus ressuscité a un corps. En mangeant, Jésus veut dire qu'il n'est pas un esprit. Il est ressuscité avec son corps. C'est pour cela que nous pouvons communier. Si Jésus n'avait pas de corps glorieux, comment pourrions nous recevoir le corps du Christ lors de l'eucharistie ? Nous recevons dans notre cœur Celui qui a prêché en Palestine, celui qui a accompli des miracles et  celui qui a donné sa vie pour nous ; mais aussi celui qui est dans la gloire du ciel. Nous communions au Dieu vivant pour vivre avec lui.

 

Les disciples donnent à manger à Jésus. Ce corps glorieux est capable d'assimiler de la nourriture. Par le baptême les croyants sont incorporés à l'Eglise, au corps mystique de Jésus. On peut dire que l'Eucharistie fait l'Eglise et aussi que l'Eglise fait l'eucharistie. 

 

Que le Dieu vivant vive en nous.

Amen.

Écrire commentaire

Commentaires: 0