Homélie du 4 janvier 2015

LES MAGES cherchent le roi qui vient de naître.

Il n'est pas dans le palais du roi à Jérusalem ; il est dans un logis à Bethléem. Il n'est pas dans un lieu de pouvoir, un lieu de décision, mais il grandit dans une famille humaine, entouré de son père Joseph et de sa mère Marie. Il y apprend l'obéissance docile à ceux qui l'aiment. Il découvre le don de soi au près de ceux qui l'élèvent. Il apprend le service auprès de ceux qui servent Dieu de tout leur cœur.

Il ne vit pas dans les splendeurs d'un palais, mais dans une humble demeure. Il connait la splendeur de la bonté du cœur de ses parents. Il connaît la beauté des gestes du quotidien lorsqu'ils sont auréolés par l'amour du prochain.

Il ne grandit dans un milieu de jalousie et d'intrigues, mais il vit dans une famille où on sait accueillir tout le monde, les bergers comme les mages. 

Le roi qui vient n'est plus dans une étable, il est dans une maison. Il n'est plus l'homme de passage venu se faire recenser. Il a élu domicile dans la ville de son ancêtre David. Son étoile s'est levée et elle n'est pas prête de s'éteindre, car il n'est pas comme une étoile filante. Cette lumière luit encore aujourd'hui dans chaque église, devant chaque tabernacle. Il a fixé sa tente sur la terre. L'amour éternel de Dieu demeure parmi nous pour que nous ayons l'habitude de faire le bien, pour que la vertu grandisse en nos cœurs. 

Il est dans une maison accueillante où les mages ont apporté leurs cadeaux pour embellir la demeure du jeune roi et la parfumer avec la myrrhe et de l'encens, mais surtout de la bonté de leur cœur.

Ils virent l'enfant et sa mère. L'enfant vit encore avec sa mère. Les mages ne peuvent pas lui parler, ils ne peuvent communiquer qu'avec Marie. Jésus ne parle pas encore. Marie est celle qui peut expliquer qui est son enfant, comment il accomplit la prophétie de la prophétie de Michée. Elle donne les clés pour comprendre la révélation du Christ. Elle est la figure de l'Eglise qui, par son magistère, explique la Révélation de Dieu en son Fils, Jésus-Christ.

Louons Dieu qui demeure parmi nous !

Amen. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0