Homélie du 28 décembre 2014 - Sainte Famille

EN CETTE FÊTE de la sainte famille, nous voyons comment Marie, Joseph et Jésus ont accomplit leur devoir de croyants.

"Selon ce qui est écrit dans la Loi". Ils obéissent à la Loi et rentrent ainsi dans la grande lignée des croyants, dans la descendance d'Abraham et de Moïse. Par la naissance, on entre dans une famille humaine ; par la foi, on entre dans la famille de Dieu. Par sa foi, Marie a su faire entrer Jésus dans le peuple élu. Jésus n'a pas appris seulement des rites partagés par tout un peuple : il est aussi entré dans la foi de ce peuple. Il a compris que ce n'est pas le geste en lui-même qui met en relation avec Dieu, mais le geste accompli avec foi. Nous faisons confiance en Dieu, comme Abraham, et Dieu nous répond par son amour. 

"Le père et la mère de l'enfant s'étonnait de ce qu'on disait de lui". Les enfants font évoluer la foi des parents. Marie et Joseph accomplissent un rite qui concerne Marie. Elle doit se purifier après son accouchement. Ce rite est bouleversé par la présence de Jésus qui est accueilli comme le sauveur par deux prophètes. Avec les enfants nous sommes obligés d'entrer dans une vision dynamique de la tradition. Nous ne cherchons pas à les enfermer dans les rites du passé, mais à actualiser, comme l'a fait le concile Vatican II, les gestes de nos ancêtres. Nos gestes constituent un héritage, mais aussi nous tourne l'avenir, comme Anne et Syméon étaient tournés vers la délivrance d'Israël. Le parcours de nos enfants n'est rarement, car la situation est différente, celui de nos enfants.

"L'enfant grandissait en sagesse et en grâce". Transmettre la foi ce n'est pas comme transmettre l'héritage d'une maison. C'est un bien immatériel. Dans ce processus de croissance dans la foi, il ne faut surtout pas oublier la grâce de Dieu. Ayons confiance en Dieu qui veille sur nos enfants.  Jésus a reçu sa foi de ses parents, mais aussi de Dieu lui-même. Les parents doivent être attentifs et émerveillés devant l'oeuvre du Seigneur dans le cœur de leur progéniture. Et, nous le savons : Dieu gratifie donne une dose de grâce différente à chacun de nos enfants, selon son plan de salut. 

Transmettons une foi dynamique.

 

Amen