Homélie de la nuit de Noël 2014

NOUS AVONS pu lire ce beau récit de la naissance de Jésus grâce à Luc qui a écrit cette page d'évangile et à Marie qui a retenu tous ces événements dans son cœur. Grâce à sa mémoire, nous faisons mémoire de Jésus dans le culte eucharistique.

Qu'est que cela veut dire faire mémoire ?

 

On peut faire mémoire de la Grande Guerre en regardant des photos de cette époque ou par un jeux vidéo qui nous met dans le contexte de cette époque. Les photos sont utiles et nous apprennent beaucoup de chose sur l'époque. Nous pouvons devenir savant sur cette époque. Cela ne change rien à notre comportement. Le jeu vidéo en me mettant dans la situation de l'époque me permet de comprendre la dureté de la guerre, mais aussi m'apprend le courage, la persévérance, la sagacité, les réflexes.

Aujourd'hui, immergeons nous dans la crèche pour ressentir l'humilité du Fils de Dieu, qui est complètement dépendant de ses parents, l'ouverture de cœur du Fils de Dieu, qui sourit aux bergers venus le voir dans son humble mangeoire. 

 

Le jeux vidéo comporte plusieurs niveaux qu'il faut franchir les uns après les autres. On ne comprend  vraiment le jeu qu'à la fin du jeu. La naissance de Jésus est la première étape de sa vie. Très belle étape qui ne se comprend vraiment que si nous suivons Jésus jusqu'à sa mort et sa résurrection. Il est vraiment dommage que beaucoup de baptisés ne viennent que devant la crèche, et ne finissent par le parcours mémoriel de la vie de Jésus par sa résurrection. Ils ne comprennent pas totalement le mystère de Jésus.

 

Que notre mémoire nous fasse entrer dans le mystère de Noël !

 

Amen. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0