Homélie du 7 décembre 2014

"Préparez le chemin du Seigneur" proclame Jean Baptiste dans le désert.

Que retenir de cette consigne ?

 

Quelle est la largeur du chemin ? Il existe plusieurs sortes de chemin : les sentes pour un animal, les sentiers de randonnée pour les promeneurs, les chemins d'exploitation pour les tracteurs, les routes et les auto-routes. Déterminer la largeur du chemin, c'est se demander quelle place prend le chemin du Seigneur dans notre vie. Une place restreinte ou importante ? Une place occasionnelle ou régulière ?

 

Quel est le confort du chemin ? Une sente n'a pas le même confort qu'un chemin d'exploitation qui doit supporter le passage des tracteurs. Notre chemin vers Dieu est-il à toute épreuve ? Pour cela, il faut creuser et empierrer le chemin. Cela nécessite d'accueillir Dieu au fond de notre cœur, dans nos profondeurs. Notre foi ne doit pas être de surface. 

 

Le chemin. Ce chemin est unique. Il est le même pour tout le monde. Tous ensemble, en Eglise, nous facilitons le chemin des hommes vers Dieu. Qu'est-ce qui aide les gens à aller vers Dieu ?  Tout d'abord, l'exemple de notre bonté et de notre justice. Un langage simple accessible à tous pour parler de Dieu. 

 

Ensemble préparons le chemin du Seigneur.

Amen.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0