Homélie du 1er novembre 2014 - Toussaint

NOUS FÊTONS aujourd'hui tous les saints. Parlons de l'un d'entre eux : Saint Louis, né il y a exactement 800 ans cette année.

Il se souvenait de son baptême à Poissy. La gloire de la royauté et les richesses de sa cour ne lui ont pas fait oublier la grandeur de sa dignité de chrétien. Il aimait faire mémoire de son baptême au point d'embellir l'église de son baptême. Et nous, faisons -nous mémoire de notre baptême ? Le voyons nous comme un acte important et capital de notre vie ? C'est le début de toute notre vie chrétienne. C'est un très beau cadeau : le don de la vie éternelle.

Il vivait pauvrement au milieu de grandes richesses. Il admirait Saint François d'Assise. Alors il savait user avec modération des richesses de la cour. Il savait aussi partager servant lui-même à manger aux pauvres venus dans son château. Et nous, qui vivons dans un société de consommation, savons-nous user avec modération des biens que nous avons ? Savons-nous partager avec ceux qui ont moins ?

Il jugeait avec justice sous le chêne de Vincennes. Il avait le souci de la justice ne privilégiant personne, en ne favorisant pas les riches. Et nous, avons-nous ce souci de la justice ? Savons-nous prendre la défense des faibles?

Il a fait la guerre sans haine. Parti deux fois en croisade en Terre Sainte, il est resté une homme de dialogue. il a rencontré le sultan de l'époque. Il a su auusi arrêter de faire la guerre. Après son emprisonement en Égypte, il est revenu en France. Dans nos combats savons-respecter nos adversaires ? Savons-nous reconnaître nos défaites ?

Que Saint Louis nous aide à être de meilleurs chrétiens !

Amen.             

Écrire commentaire

Commentaires: 0